Conti Winter Tour 2011

Pierre 4 March 2012 0

Il y a plusieurs semaines, Whouah s’est essayé à la conduite sur neige / glace, à l’invitation de Continental. La vague de froid n’avait pas encore touché l’hexagone, donc nous avons rejoint la station de Val Thorens et ses 2300 m d’altitude, afin de tester le pneu TS830P, en conditions hivernales. Après une soirée au milieu des pistes à goûter quelques spécialités culinaires savoyardes, il était temps pour nous de rentrer dans le vif du sujet.

Le lendemain matin, nous avons pris place sur le circuit du Trophée Andros, sous un magnifique soleil, pour une journée placée sous le signe du pilotage. Récit des aventures dans la suite de l’article, en photos et vidéo !

Conti Winter Tour 2011

Briefing et ateliers

Après la présentation du pneu Continental TS830p et de ses caractéristiques ainsi que du programme de la journée, nous avons fait connaissance avec des Clio RS, chaussées de ces fameux pneus. C’est au volant de ces petits bolides (203 chevaux sous le capot) que nous avons attaqué les exercices de la matinée.
Le premier a consisté en un slalom sur neige à vitesse moyenne (50 km/h max). Les sensations sont assez bluffantes, on se surprend à enchainer les tours de volant sans perdre le contrôle du véhicule. Une légère perte d’adhérence dans un virage un peu trop prononcé (et entrepris un peu trop vite) se rattrape sans problème.
Le second exercice nous obligeait à planter un coup de frein (debout sur la pédale !), après avoir atteint les 70-80 km/h en ligne droite. Là aussi, le pneu accroche vraiment le sol neigeux, et on se retrouve rapidement immobilisé. Même des petits coups de volant ne perturbent pas la trajectoire du véhicule.

Conti Winter Tour 2011

En parallèle de la Clio RS, nous avons pu également réaliser ces ateliers au volant d’un break Subaru, forcément plus lourd et plus long que la Renault. Le résultat est identique sur la piste, mais les sensations au volant de la RS (et le doux bruit de son moteur) nous ont rapidement convaincu de lui rester fidèle.

Moitié de circuit, en mode sérieux

Conti Winter Tour 2011

Une fois les ateliers bouclés, nous avons pu enchainer les demi-tours de circuit, toujours au volant de la RS, et encadrés par les formateurs Continental. Le soleil et les températures positives n’ont pas aidé la piste à garder son manteau de neige et de glace. Mais qu’importe, nous avons pu justement jauger les différences d’adhérence de la RS, entre des portions neigeuses, et d’autres où le bitume était apparent ; le tout au sein d’une même courbe.

Conti Winter Tour 2011

Les sensations de contrôle et de grip sont toujours au rendez-vous, et on en oublie presque qu’on conduit sur un sol capricieux.
L’occasion aussi de voir que même avec des pneus neige, une entrée un peu trop optimiste dans un virage se paie cash. Mais rassurez-vous, aucune casse !

Tour de circuit, en mode fun

Conti Winter Tour 2011

Enfin, après un déjeuner en altitude, nous sommes retournés sur la piste où nous attendaient nos jouets de l’après-midi : des Polaris RZR 800, chaussés de pneus cloutés.
Ne vous fiez pas à sa “bouille” de voiturette de golf, cet engin est doté d’un bloc 800cc de 75 chevaux, d’une boite automatique, d’un switch 2 ou 4 roues motrices. Le tout pour un poids de seulement 429 kg. Autant dire que ce Polaris est un vrai petit bolide ! Aucun temps d’adaptation nécessaire, deux pédales – une autre pour accélérer, l’autre pour freiner – et un petit volant : il n’y a plus qu’à se faire plaisir.

Equipés d’un casque, de gants, de lunettes de soleil, et l’écharpe nouée autour du cou, nous avons ainsi passé 15 (trop courtes) minutes à enchainer les tours de circuit, pied au plancher. On a préféré éviter de switcher le bolide en 4 roues motrices, afin de se mettre bien dans les courbes :)
Le poids et surtout les pneus cloutés permettent d’assurer un parfait contrôle du RZR 800. On atteint les 90-100 km/h en ligne droite, avant d’enfoncer la pédale de frein à l’approche du virage, appel, contre-appel, et on remet les gaz dans la courbe tout en contrôlant la trajectoire. Et si jamais on sent qu’on va être un peu juste, un coup de gaz suffit à remette le RZR dans le bon sens. Un vrai jeu d’enfant !

Ces minutes passées au volant du RZR 800 ont été de loin le meilleur moment de cette journée sur le circuit. Là où les sensations ont été les plus fortes et bluffantes. Le fait d’être à l’air libre (sans toit et portières) jouent forcément dans l’appréciation de la vitesse.

La journée en vidéo

Bref, une première expérience de conduite sur neige / glace vraiment intéressante, qui nous a permis d’appréhender ce type de conduite, et surtout de voir les performances du pneu Continental TS830p, dans des conditions extrêmes. On est allé forcément moins vite que lors de la précédente session Conti, mais le plaisir était intact !

Laisser un commentaire »